Le CLA (Acide Linoléique Conjugué) est un acide gras faisant lui-même partie de la famille des acides linoléiques et des Omega 6 que l'on retrouve fréquemment dans les viandes ou les produits laitiers. Cet acide gras très courant dans l'alimentation a fait l'objet de recherches scientifiques depuis les années 1970 et depuis, il ne cesse d'intéresser la science et ceux qui veulent raisonnablement perdre du poids. L'acide linoléique conjugué est un acide gras trans, c'est le seul acide gras trans saturé qui possède des effets bénéfiques sur la santé humaine.

Le CLA, des propriétés et d'autres avantages sur la masse corporelle

Les scientifiques se sont d'abord aperçus que cet acide gras possédait certaines particularités très intéressantes sur le développement des tumeurs dont il bloquait la croissance, notamment au niveau des tissus mammaires, de la peau et du colon. Cependant, les effets sur la gestion de la masse corporelle et de l'équilibre masse grasse/masse maigre par le CLA semble être prometteurs, sans oublier sa capacité à réduire le taux de mauvais cholestérol sanguin. Depuis lors, le CLA est ajouté à de nombreuses formules de brûleurs de graisse sans stimulants.

Quelques chiffres mais qui n'expliquent pas tout sur le CLA

Une trentaine d'études ont conclu que le CLA intervenait sur la gestion du poids, la composition corporelle et qu'il facilitait la conservation de la masse maigre (le muscle) en favorisant l'utilisation des graisses corporelles. La prise de CLA - étudiée suivant différents protocoles et dosages - ont entraîné une réduction des graisses corporelles au profit de la masse musculaire. À l'heure actuelle, la recherche s'est arrêtée sur un dosage optimal de 3,2 grammes de CLA par jour. Avec un tel dosage, les tests révèlent une perte de 90 grammes par semaine soit environ 400 grammes sur 5 semaines, sans exercice ou régime particulier.

Cependant, l'intérêt du CLA se situe surtout au niveau de la régulation de l'équilibre graisse/masse maigre plus que sur les chiffres. Le CLA donne l'avantage de jouer sur la perte des graisses en faveur du muscle et cela n'intéresse pas que les bodybuilders. En effet, la plupart des femmes qui pratiquent un régime hypocalorique avant l'été perdent du poids mais elles perdent aussi du muscle en même temps que les graisses puisque les calories nécessaires au maintien musculaire sont absentes.

Le CLA pourrait favoriser la perte des graisses pour en nourrir le muscle sur le plan énergétique

Même en favorisant les protéines sur les glucides et les lipides, la perte de muscle reste possible mais le CLA avantagera l'utilisation des graisses au profit de l'alimentation des fibres musculaires. À vrai dire, le CLA donne un avantage décisif aux personnes qui suivent un régime et qui veulent perdre une bonne partie de leurs graisses excédentaires. C'est d'autant plus vrai qu'un régime hypocalorique pauvre en graisses réduira aussi la présence du CLA dans l'alimentation. Une supplémentation en CLA sur quelques mois facilitera la perte des graisses tout en améliorant la rétention de la masse musculaire, c'est une caractéristique particulièrement intéressante pour les sportifs et les sédentaires. De plus, le CLA protège le système cardiovasculaire et contribue à lutter contre les inflammations

Le CLA, un acide gras à supplémenter en toute sécurité

Le CLA ne présente pas de danger pour votre santé ou d'effets secondaires. Une étude scientifique réalisée sur 49 obèses ou personnes en surpoids et prenant 3,2 grammes de CLA par jour pendant 6 mois n'a pas démontré d'effets significatifs sur l'élévation du taux de glucose sanguin ou sur la résistance à l'insuline. En juillet 2008, le CLA a reçu son autorisation de mise sur le marché par la FDA, l'organisme américain de contrôle de la santé. Son utilisation a été reconnue comme saine pour la santé. En effet, le CLA est également un antioxydant efficace, il stimule le système immunitaire et réduit le taux de cholestérol.

www.lesproteines.com