Il existe de nombreux exercices efficaces destinés à travailler les biceps afin de forcer leur développement mais le principe reste toujours le même, il s’agit d’opérer une flexion du biceps afin de créer une contraction répétée pour fatiguer les fibres au-delà de la zone de travail confortable du muscle, comme d’ailleurs pour n’importe quel autre muscle. Cependant, afin d’accentuer les contractions musculaires et donc d’augmenter le stress des fibres, il est toujours possible de faire varier les angles de travail des exercices. Concernant les curls biceps, la première option sera naturellement de faire varier l’angle d’un banc afin de faire varier aussi l’angle des bras. Pourtant, il est possible de varier plus fortement l’angle d’exercice, notamment en utilisant un banc muni d’un dossier incliné, c’est le banc Larry Scott.

Où comment Mr Olympia inventa le célèbre banc qui porte aujourd’hui son nom...

Le nom de Larry Scott n’est d’ailleurs pas étranger à la majorité des bodybuilders puisqu’il s’agit du premier Mr. Olympia de l’histoire, d’ailleurs très connu pour la qualité du développement de ses biceps et de ses bras d’une manière plus générale. C’est lui qui inventa le principe de ce banc incliné, aujourd’hui utilisé par la totalité des bodybuilders de la planète. Le mode de fonctionnement concernant cet exercice de curl est simple.

Optez pour une barre coudée ou droite courte, chargez la barre de manière modérée et placez-vous sur le banc de manière à ce que vos bras reposent entièrement sur le dossier. Évidemment, si vous voulez retirer un bénéfice de cet exercice, il vous faudra veiller à ce que vos bras restent parfaitement collés au dossier, sans qu’ils puissent bouger d’un millimètre, de même pour vos épaules. À partir de là, l’angle est pris et vos biceps se retrouveront dans une position d’action difficile, c’est le but de l’exercice. Seuls les avant-bras seront autorisés à bouger, comme pour n’importe quel exercice de bras, biceps ou triceps.

L’objectif est donc identique à n’importe quel mouvement de flexion et de contraction des biceps, il s’agit d’opérer un mouvement des avant-bras en contractant vos biceps au maximum lorsque vous arrivez en position haute. Attention cependant ; en position basse, il s’agit de garder les biceps en tension, ne relâchez pas votre charge en annulant la tension musculaire. Lorsque vous effectuez votre série, vous ne devez jamais détendre totalement vos biceps. Là encore, le principe de tension continue de Weider s’applique ici comme d’ailleurs pour n’importe quel autre exercice.

Le curl Larry Scott se focalise essentiellement sur le chef court de vos biceps

Si vous avez un peu de finesse, il vous faudra peu de temps pour remarquer que le chef court des biceps (partie interne) est particulièrement sollicité durant cet exercice. En effet, le curl au banc Larry Scott vous permettra d’isoler facilement la partie interne de votre biceps, un avantage certain pour la pose d’un double biceps. D’autres exercices vous permettront d’isoler le chef long, mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Particulièrement efficace pour le développement de vos biceps, pensez à intégrer fréquemment cet exercice à votre programme d’entraînement. Vous pouvez également profiter du banc Larry Scott pour travailler vos biceps en unilatéral avec un haltère, c’est une variante tout à fait valable pour cet exercice de curl.